Fanfictions Yaoi!

Forum de fics yaoi!
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 slash Harry/Draco Ron/Severus chapitre 5 nuit magique

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
carpediemlfr
Bavard


Nombre de messages : 28
Date d'inscription : 17/05/2006

MessageSujet: slash Harry/Draco Ron/Severus chapitre 5 nuit magique   Jeu 17 Aoû - 16:31

Chapitre 5 : nuit magique

Harry entamait une descente aux enfers. Draco avait décidé de le faire mourir d’envie.

Draco : « Je veux graver cet instant pour toujours. Il sera inoubliable, je souhaite le retenir et ne pas le laisser s’échapper. Il sera parfait, je prendrais tout le temps nécessaire pour qu’il le soit. Après tout nous avons toute la nuit devant nous. »

Harry troublé, se blottit d’autant plus contre son amour.
Draco parsemait de petits baisers le cou d’Harry puis le marqua de ses dents : désormais Harry lui appartenait.
Il descendit de plus en plus et défit un à un les boutons de la chemise de son amour. Il couvrait de baisers chaque nouvelle parcelle de peau découverte.
Le beau prince enleva la chemise de son futur amant et fit de même. Le contact de leur peau enfiévra leur virilité. Draco se mit à se frotter de plus en plus fort contre Harry tout en mordillant ses tétons.
Leurs respirations devinrent incontrôlable et saccader.

Le cœur d’Harry sombrait toujours et encore. La torture que Draco lui infligeait était inhumaine. Comment ce supplice pouvait être si bon, si merveilleux. Il agonisait, l’interminable attente que lui faisait subir Draco était un calvaire.

Harry était complètement envoûté par le corps de son amant. Il était captivé par sa douce peau de porcelaine et de son odeur.

Draco décida d’être complaisant avec sa douce victime et le délivra de son jean devenu trop serré.
Harry se sentit défaillir, il se sentait tellement heureux et frustré. Comment une telle émotion pouvait exister. Elle était tellement puissante, douce, intense.
Draco embrasait le torse et le ventre d’ Harry, ce dernier avait si mal il avait envie que Draco lui retire son denier vêtement.

Harry : « Draco… j’en peux vraiment plus… je t’en prit. »

Draco dans son extrême gentillesse, enleva la dernière barrière qui retenait l’érection d’Harry.
Harry gémit sentant les fraîches gouttes de pluie glissées sur son sexe en implosion.

Harry : « Draco. »

Draco embrassa Harry et prit le membre endolorit de son compagnon et exécuta un lent va et viens. Draco retenait le gémissement d’Harry en poursuivant son baiser.

Harry : « Merlin…Ho … Draco, c’est si bon »

Draco augmenta progressivement le rythme.

Harry : « Je ne vais pas pouvoir tenir plus longtemps. »

Draco : « Ferme les yeux. »

Harry obéit sans discuter, il faut dire qu’il en avait plus la force. Draco arrêta ses caresses.

Harry, frustré : « Non, Draco stp … » Harry avait tellement mal, il voulait encore les mains expertes de Draco sur… « DRACO !!! », Draco savourait le sexe de son amant, il se délectait de cette gâterie, elle était si savoureuse.
Harry avait de plus en plus de mal à respirer, son corps subissait beaucoup trop de délices, sa langue fougueuse, ses brûlantes lèvres le transportèrent dans un ouragan de bien être, d’extase, de chaleur.

Harry : « Draco …hmmm…arrête… je vais… »Draco enfonça plus profondément le sexe de son amant dans sa bouche « DRACO »

Harry n’eu pu se retenir, il se déversa dans la gorge de son amour.

Harry avait du mal à reprendre son esprit, les battement de son cœur ne parvenait pas à se calmer tellement le trouble était intense.
Draco se redressa tout en se léchant les lèvres.
Il prit Harry dans ses bras et l’embrassa.

Harry passant une de ses mains dans la chevelure humide de Draco : « Draco, j’ai besoin de ta chaleur j’ai si froid. Je veux te sentir en moi. »

Draco caressa les lèvres de son amant avec ses mains, Harry embrassa ses doigts et les suçotèrent.
Draco entreprit de se dévêtir entièrement, il retira son pantalon et son boxer.
Harry contempla les gouttes d’eau qui parcouraient son corps de porcelaine et qui se mourraient le long de son entrejambe.

La douce chaleur qui émergeait de son bas ventre, renaissait à fur et mesure qu’il fixait son amant. Draco était aux anges, Harry le réclamait et était fou de son corps.
Draco embrassa les lèvres d’Harry, puis décida d’introduire un premier doigt dans l’intimité de son amant.

Draco : « relaxe toi mon amour. »

Harry arrêta de respirer cette nouvelle sensation était étrange et en même temps merveilleuse. Draco l’embrassa et prit de son autre main la nouvelle érection de son partenaire et renouvela un lent va et vient afin de préparer l’insertion d’un deuxième doigt.

Harry laissa échapper un petit râle de la gorge, il avait mal mais la douleur s’effaçait peu à peu à chaque nouvelle caresse que lui prodiguait Draco.
Harry finit par bouger de lui-même afin d’obtenir plus de plaisir.

Après quelques minutes de ses intenses attouchements, Draco retira ses doigts laissant Harry plus frustré que jamais.

Draco écarta un peu plus les jambes de Harry et s’introduit lentement et en douceur dans son intimité. Harry se crispa et enfonça ses ongles dans la peau de Draco.
Ce dernier s’immobilisa, il faut avoir tout le self contrôle d’un Malfoy pour se priver d’un tel plaisir, de se mouvoir dans son amant mais il savait que c’était la première fois de son partenaire et il ne voulait pas lui faire mal.

Draco : « Détends toi mon amour. » lui dit il avant de l’embrasser passionnément.

Aucun baiser de cette soirée n’égalait celui la. Il était tellement tendre, langoureux, fougueux, intense qu’Harry oublia la douleur. Il descendit sa main responsable de l’épaule endolorit de Draco pour se positionner sur l’une de ses fesses et la pressa de telle manière que Draco le pénétra d’autant plus.

Draco : « Hmmmm, ».Il avait beaucoup de mal à garder son sang froid, il ne voulait pas se mouvoir trop brusquement en lui.

Quand il sentit qu’Harry s’habituait à sa présence, il s’inséra de plus en plus.

Harry : « Draco ». Draco venait de lui heurter sa prostate, « Draco …hmm…Continue…encore….Oui…. »Draco s’exécuta, son cœur était en fusion, son corps brûlait, par merlin qu’est ce que c’était bon d’être en lui. Il ondulait les hanches de plus en plus vite, de plus en plus fort, percutant à chaque coup de reins la prostate d’Harry.
Leur effusion devint plus intense, les deux amants étaient aux portes du paradis et dans un dernier coup de bassin, ils se libérèrent en même temps. Harry criant le nom de son amant et Draco lui gémit qu’il aimait.
Leurs cœurs et leurs âmes étaient remplis d’amour, ce qu’il venait de vivre était merveilleux …magique.

Des larmes se versaient sur le visage d’Harry, Draco venait de lui dire qu’il aimait, Draco ne savait pas que c’était Harry et ça le bouleversait.
Draco délivra Harry et se laissa tomber dans ses bras enfouissant sa tête au creux de son épaule : « Je t’aime ».

Harry s’effondra, il pleurait comme jamais. Draco le regard perdu, dans sa tête : « pourquoi pleure t il ? Il ne m’aime peut être pas ? Il n’avait pas aimé ? Il regrettait ? » Il serra Harry contre lui à lui couper le souffle.

Draco : « Qu’est ce qu’il y a Daniel, dis moi tu as mal ? Tu regrettes ?dit il en tremblant.

Draco venait de l’achever, comment un simple mot : « Daniel » pouvait être le pire châtiment qu’on lui avait affligé, même les doloris de Voldemort était dérisoire face à la douleur qu’il éprouvait en entendant Draco le prononcer. Il voulait tellement lui crier que c’était Harry mais il ne pouvait pas, Draco allait le quitter.

Harry : « Je t’en supplie, je t’en pris, ne me jette, je veux rester avec toi pour toujours, ne me quitte pas, je t’aime tellement, j’en mourrais si tu ne voulais plus de moi, promets le moi, je t’aime. »

Draco soulagé, Harry l’aimait: « je te le promets, je t’aime trop pour te laisser. »

Harry pleurait de plus belle, il avait tellement honte de lui, de ce qu’il faisait à Draco. Comment allait il bien pouvoir lui dire la vérité ? »

Draco le berçait tendrement contre lui, il adorait se sentir aimer et son amour voulait être avec lui pour le restant de sa vie.
Harry se calma puis s’endormit dans les bras de Draco.

Draco le pris dans ses bras et l’emmena dans sa chambre en transplanant, pris sa baguette lança un sort de séchage sur eux et glissa son amour dans la douceur des draps de soie.

Il allait rejoindre son amour lorsqu’il entendit des cognements contre la fenêtre. L’hibou de Séverus donnait des coups de bec. Il devait l’attendre depuis au moins 30 mn sous la pluie. Il prit le message et le laissa repartir.

Il commença à ouvrir l’enveloppe lorsqu’il vit Harry se retournait encore et encore le cherchant. Draco décida qu’il lierait la lettre demain matin, il était fatigué et il avait besoin d’Harry dans ses bras.
Il déposa la lettre sur son bureau et pris Harry dans ses bras qui se calma, il avait retrouvé sa source de chaleur.


A suivre
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
slash Harry/Draco Ron/Severus chapitre 5 nuit magique
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Harry Potter - C'est comme rater le train - Harry/Draco - PG13
» Harry Potter-Rêve éveillé-Harry/Draco; G
» Une nuit magique à eurodisney, emission de 1993, nouvelle pepite trouvée
» Harry Potter and the Deathly Hallows, le livre [News et commentaires, 100% spoiler ATTENTION]
» Harry Potter ~ Flutter Flutter - Magicwork Orange

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fanfictions Yaoi! :: Harry Potter-
Sauter vers: