Fanfictions Yaoi!

Forum de fics yaoi!
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Expérience Secrète NC17 Sanzo/Hakkai!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Loriane
Rang: Administrateur
avatar

Nombre de messages : 26
Date d'inscription : 05/07/2005

MessageSujet: Expérience Secrète NC17 Sanzo/Hakkai!   Mar 22 Aoû - 0:11

Expérience Secrète


Je suis horriblement fatigué, mais je ne peux me permettre d’abandonner mon ami aux griffes de ces monstres.
Nous avons été séparés de Goku et Gojyo quand ils nous ont pris en chasse, et pour leur échapper, nous nous sommes dispersés.
Mais Sanzo, voulant me protéger d’un coup de ses démons, c’est interposé entre eux et moi, et ils se sont battus.
Malheureusement, ça ne s’est pas très bien passé.
Même si Sanzo a gagné et les a fait fuir, il fut mortellement blessé.
Si bien qu’alors que nous étions a la recherche de nos compagnons disparus, il s’évanoui en plein milieu du chemin.

-Hakuryu, dis –je a mon fidèle ami ailé, continue sans nous à chercher les autres, Sanzo ne peut pas continuer, il est trop faible. Nous allons nous reposer dans la grotte là-bas. Rejoins nous quand tu auras retrouvé Goku et Gojyo.

Mon dragon poussa un petit cri strident avant de disparaître entre les arbres.

Je pris Sanzo sur mon dos, et me dirigea vers la grotte.
Après l’avoir bien installer, j’allais chercher du petit bois sec pour faire un bon feu grâce à ma magie, car mon ami moine tremblait de froid.
Une fois le feu allumé, je me mis à côté de Sanzo et vis que ses blessures étaient sérieuses. Je décidais donc de le soigner.
Je commençais à déshabiller mon ami, alors que le rouge montait rapidement à mes joues.
Ce n’était pas la première fois que je le soignais, mais je ne sais pourquoi, j’en étais troublé cette fois ci.
Je lui enlevais sa robe de prêtre doucement, du mieux que je pus pour ne pas le blesser. Une fois cela fait, je pris un petit moment pour regarder son corps, et je me mis a avoir subitement chaud.

<Hakkai, mais qu’est-ce qui t’arrive, c’est pas le moment d’avoir ce genre de pensées alors que ton ami va mal. Me dis-je, tu dois le soigner, …et ne rien faire d’autre.>

Je lui retira son haut moulant noir, et lui soigna les blessures qu’il avait sur la poitrine. Heureusement, elles étaient moins importantes que ce que je pensais.
Je les soignai rapidement, alors que Sanzo dormait encore.
Ce sommeil devait lui faire du bien, car il avait utilisé beaucoup de chakra pour se battre avec son parchemin, ce qui l’épuisait beaucoup.

Toujours est-il, que mes pensées du début étaient revenues, et plus je l’observais, plus je me disais que mon ami avait vraiment un beau visage, très féminin, ce qui me plaisait beaucoup.

Je me penchais doucement au-dessus de son visage, et alors que nos nez se frôlaient presque, je respirais son odeur. Cette odeur si particulière, qui lui est propre, un subtile mélange de lotus et de menthe. Tellement enivrant.

Ne pouvant résister, je me penchais plus encore, et posa mes lèvres sur les siennes.
Je soupirais de plaisir alors que son souffle se mêlait au mien.
Je posait mes mains à la base de son cou et sur son torse, et caressa tendrement ses douces lèvres telles des pétales de rose, de ma langue.

M’enhardissant un peut plus, je fis passer ma langue entre ses lèvres légèrement ouverte.
Je passais la blanche barrière de ses dents, et ma langue rencontra la sienne.
Je la caressa longuement, buvant avidement sa salive comme le meilleure nectar que je n’eu jamais goûté.

Alors que je continuais, mes mais parcourait doucement son torse, allant des épaules a son ventre, des son torse où je sentais ses tétons commençais a poindre a son nombrile si parfait et délicat.

Je changeais de position, et m’allongea sur lui. Cela eu pour effet de me révéler que mes caresses ne le laissait pas indifférent, car il était dans le même état d’excitation que moi.

Je savais que c’était mal, que je ne devais pas profiter de la situation du fait qu’il dormait, mais je le désirais tellement, que je n’écoute que mes envies.

Soudainement, alors que mes lèvres n’avaient pas quittés, les siennes, je sentis sa langue bouger contre la mienne.
Sanzo s’était réveillé.
Je m’arrêtais immédiatement, les yeux fermés, n’osant regarder mon ami en face, certain qu’il allait m’en vouloir et me disputer comme il se devait face a mon comportement envers lui.

Mais, c’est surpris que je sentais ses bras autour de ma taille me serrer plus contre son corps.

Inquiet, j’ouvris les yeux, pour rencontrer le regard mauve de mon compagnon qui était plein de désir.

-Heu, Sanzo…je, commençais-je a dire.
-Ne t’arrête pas, continue, me dit-il avant de m’embrasser follement, pressent son corps et son entrejambe tendue contre moi.

N’hésitant plus, je répondis à ses avances, alors que ses mains trouvaient facilement le chemin de mon torse sous mes vêtements.

Au bout de quelques secondes a peines, nous étions tous deux entièrement nus, couchés l’un sur l’autre, nous caressant et nous embrassant vigoureusement, alors que nos sexes s’entrechoquaient, ce qui nous donnait des sursaut d’extase.

Me redressant, je l’embrassais dans le cou, et descendis de plus en plus, jusqu'à arriver a son entrejambe dont l’organe gorgé de plaisir m’arrivais au menton.

Je soufflais doucement dessus, alors que Sanzo se mit à respirer plus bruyamment, anticipant ce que j’allais faire.

Je caressai son gland du bout de la langue, ce qui fit se cambrer mon amant de plaisir.
Finalement, je me décidais a la prendre entièrement en bouche, et commença a faire des va et viens, alors que je voyais mon amour se mordre la lèvre pour s’empêcher de crier son plaisir.

Pendant que ma bouche allait et venais son organe, mes mains avait rejoint ses bourses et ses tétons. Je malaxais doucement le premier, tandis que titillait le second.

Au bout de quelques minutes, Sanzo se vida dans ma bouche, et j’avalais avec gourmandise le fruit de son orgasme.

Je remonta vers son visage, et l’embrassais tendrement, lui faisant partager son goût.

En même temps, j’écartais ses jambes, et commença à m’introduire lentement en lui, ne voulant pas le blesser.

Au bout d’un petit moment, il s’habitua a ma présence a en lui, et me mis à aller et venir en lui de plus en vite, alors que l’on s’embrassait tout aussi sauvagement.

Sanzo eut rapidement son deuxième orgasme, et quand je le sentis se contracter autour de moi, je ne pus me retenir plus longtemps, et je le rejoignis dans l’extase de notre union.

Epuisés, nous nous endormîmes, dans les bras l’un de l’autre.

Le lendemain matin, lorsque je me réveillais, je vis Sanzo entrain de fumer a l’entrée de la grotte. Je le rejoignis après m’être rhabillé.

-Bonjour, lui dis-je simplement en l’embrassant du bout des lèvres.
-B’jour, me dit-il avant de m’embrasser plus profondément.

Mais notre baiser ne dura pas, car j’entendis nos amis revenir avec Hakuryu.
Après la dispute habituelle entre Sanzo et Goku, qui mourrait de faim comme d’habitude, nous reprîmes notre route, mais avec un secret bien enfoui au fond du cœur.

FIN

Vous avez aimé ? Si oui, mettez moi un petit mot SVP !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Expérience Secrète NC17 Sanzo/Hakkai!
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Ogawa, Yoko] Cristallisation secrète
» La guerre secrète (Fayard)
» (Coll) Brigade secrète (SEPFE)
» "Fleur secrète"
» Le film : Détention secrète

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fanfictions Yaoi! :: Saiyuki-
Sauter vers: