Fanfictions Yaoi!

Forum de fics yaoi!
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 slash Draco/Harry Ron /SEverus chapitre7

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
carpediemlfr
Bavard


Nombre de messages : 28
Date d'inscription : 17/05/2006

MessageSujet: slash Draco/Harry Ron /SEverus chapitre7   Dim 17 Sep - 16:31

Slt, j’espère que vous aller aimer ce chapitre, il est un peu triste mais je vous promets de faire une happy end.

Blessure impardonnable.

Draco ouvrit la porte de la salle à manger, le cœur agonisant. A cet instant, Harry su qu’il savait la vérité. En effet, ses yeux n’avaient jamais été aussi froids, des larmes gisaient encore sur son visage. Il était semblable à un ange à qui l’on venait de lui retirer ses ailes.
Sans attendre une seconde de plus, Harry se précipita sur son âme sœur et le serra à l’étouffer. Il ne pouvait pas le perdre sinon il en mourrait.

Harry reprit en même temps sa véritable apparence : « Je suis désolé, j’ai essayé de le dire mais je n’y suis pas parvenu. Je sais que je ne suis qu’un lâche, j’aurais du t’en parler sur la piste de danse, mais je voulais être avec toi, je voulais te connaître davantage. Je ne voulais pas te faire souffrir, je t’aime… »

Draco, la voix bouleversé : « Silence je ne veux plus t’entendre, sort de cette maison et n’y revient plus jamais ! »

Harry resserrant sont étreinte : « Jamais, tu entends jamais », Harry retenait Draco à lui faire mal, ses muscles commençaient à s’endolorir mais cette douleur était dérisoire face à celle qu’éprouvait son cœur.

Harry : « Jamais, tu entends, je ne vais pas partir, si je le faisais je sais que je te perdrai pour toujours. Je ne peux pas l’accepter, tu entends. J’ai pu me résoudre à vivre chez les Dursley, à vivre sans l’amour de mes parents, à accepter la prophétie, à survivre durant la guerre pour enfin tuer Voldemort mais jamais tu entends jamais je ne pourrais survivre dans ce monde si tu n’es pas à mes cotés.
Tu m’avais promis de jamais me quitter, de toujours me garder près de toi. Je t’aime Dra.. »

Draco l’interrompit : Silence, on ne trahit par la personne que l’on aime. Sort de cette maison ».

Draco ne voulait plus entendre Harry, sentir son odeur, ses pleurs, ses tremblements. Il n’avait qu’à l’esprit sa dernière conversation avec son père. Ces maudites phrases raisonnaient en lui comme un long sanglot qu’on ne peut apaiser. De plus, comment pouvait lui pardonner alors qu’il venait de lui présenter sa mère. Cela était au dessus ses forces.

Draco : « Encore plus de me trahir, tu as profité de la gentillesse de ma mère, elle était si heureuse pour moi, mais à présent qu’est ce que je vais lui dire » il hurlait à présent comme s’il voulait évacuer sa détresse dans un cri.

Draco : « Réponds moi Harry qu’est ce que je vais lui dire. Tu me vois lui annoncer : Maman je vais t’apprendre une merveilleuse nouvelle, tu vois en fait Daniel n’est autre que Harry oui le célèbre et courageux Harry Potter. Tu te rappelles le si fantastique survivant pour qui j’ai trahis mon père, mon nom et en même temps celui pour qui je t’ai privé de l’homme que tu aimais parce qu’un vieux sénile m’a dit que ce garçon pour qui j’avais temps de mépris me respectais et que j’avais de l’importance pour lui.

Pour qui j’ai reçu de nombreux doloris, perdu tous mes amis, détruit ma famille parce que j’avais pris conscience que j’avais plus que de l’amitié pour lui.

Je pensais que si je restais à ses cotés peut être qu’il me verrait différemment et qu’il se rapprocherait de moi après la guerre finie. Mais non après la chute de Voldemort il est parti avec ses fabuleux amis, sa nouvelle merveilleuse famille : les Weasley et tu vois mère il m’as complètement oublié.

Je suis resté tous seul. Severus m’a conseillé d’aller danser pour penser à autre chose mais je me disais que cela n’était pas possible.

Cependant, lorsque je t’ai vu hier soir en tant que Daniel, je me suis dit que peut être tout allait changer.
Et la je passe la nuit avec lui et ce fut l’instant le plus magnifique de ma vie et je me rend compte que je veux rester pour le restant de ma vie avec cette personne car contrairement à Harry lui m’aimait.
Et c’est la que ça devient le plus drôle, tu vois mère en fait si Harry a passé toute sa nuit avec moi en se faisant passer pour quelqu’un d’autre c’était pour mieux me connaître. Et oui il voulait mieux me connaître, alors que j’ai passé un an à ses cotés pour vaincre Voldemort, ce n’est pas croyable. »

Draco reprenant son calme : « Harry tu me dis m’aimer mais je te réponds que l’on ne trompe pas la confiance de la personne que l’on aime et qu’on ne se moque pas impunément de sa mère comme tu l’as fait.
Maintenant que tu as eu ce que tu voulais, sort de chez moi avant que je finisse le travail qu’avait entreprit Voldemort pour te tuer et je te jure que quoi qu’il est pu ce passer ce soir le sort impardonnable que je te lancerais ne sera rien en comparaison à ce que tu me fais endurer en ce moment et la tristesse que ma mère va ressentir quand je vais lui annoncer la vérité.
On ne trahis pas la personne que l’on aime, tu t’es joué de moi je ne suis rien pour toi. »

Harry savait maintenant tout le mal qu’il lui avait fait. Il comprenait que la colère de Draco n’avait plus de limite mais il pensait que leur amour l’était également.

Harry : « Fais ce que tu veux Draco, frappe moi, tue moi mais ne dis plus jamais tu m’entends que tu n’es rien pour moi car c’est faux, ce n’est pas la vérité tu m’entends.

Tu as toujours fait parti de ma vie même lorsque l’on se disputait, j’avais besoin de toi mais je n’en avais pas pris conscience.
Je sais que je t’ai fui après la guerre et pour cela je m’en veux terriblement mais j’avais peur de ce que j’éprouvais pour toi. Je ne comprenais pas ce nouveau sentiment alors que j’ai toujours été attiré par les filles.
Je pensais que je n’avais aucune chance avec toi alors c’est vrai je t’ai fui et je me suis consolé avec quelques garçons pour essayer de t’oublier.
Mais hier soir quand j’ai su que tu étais gay et quand tu étais venu me chercher je n’ai pas osé de te le dire, je ne voulais pas briser ce moment. Je sais ce que je t’ai fait est terrible comprends moi je voulais juste passer du temps avec toi mais je ne savais pas si tu allais m’accepter en tant qu’Harry. Je sais maintenant que c’était stupide de penser cela, j’en paie le prix aujourd’hui.
Je sais également combien tu me détestes de m’être présenté à ta mère en tant que Daniel. Je comprends quel enfer elle doit vivre sans la personne qu’elle aime à ses cotés. Je m’en rends compte, jamais je n’aurais le courage de survivre comme elle le fait.
Jamais je n’aurais du vous tromper, je voulais te le dire avant d’aller déjeuné. Je t’en pris souviens toi de ce que tu m’as dit rien ni personne pourra nous séparer après ce petit déjeuné.

Draco au bord de la crise de nerfs : « Tout est fini, sort de ma…. »

Il fut interrompu par sa mère qui venait d’entrer dans la pièce avec Severus.

Narcissa : « ton parrain est la, nous pouvons nous y rend… ». Ses yeux se posèrent sur Draco qui était en larme enserré dans les bras non ceux de Daniel mais de Harry Potter qui était dans le même état que son fils.
Elle ne comprenait pas ce qu’il faisait ici, où était Daniel ? Et pourquoi ils pleuraient tous les deux.

Narcissa inquiète : « Mais qu’est ce qu’il se passe ? Pourquoi pleurez vous ? Que fait Harry chez nous et ou est passé Daniel ? »

Draco et Harry restèrent muet, comment allaient ils pouvoir lui expliquer la situation.

Harry n’avait jamais eu aussi honte de sa vie.

Severus prit la parole : « Narcissa, je t’expliquerai cela plu tard, rends toi au salon on te rejoins devant la cheminée. »

Narcissa : « Draco, pourquoi tu pleures, je ne t’ai jamais vu ainsi même le jour ou tu t’es disputé avec ton père à cause de ton homosexualité. Qu’est ce qui ne va pas, répond moi ? »
Elle commençait à pleurer.

Severus : « ça va aller, vas y on arrive. » Elle ne pu parler, Severus l’avait pratiquement amené au salon. »

S’en fut de trop pour Draco, il assena un coup de poing au visage d’Harry : « Comment as-tu pu faire pleurer ma mère, elle n’est pas déjà assez malheureuse. »

Draco partit en courant afin de réconforter sa mère pour qu’elle cesse de s’inquiéter et de pleurer. Harry voulu le rattraper mais Severus lui barra le passage.

Severus : « vous devriez partir, vous en avez déjà assez fait. »

Harry : « Non, je ne voulais pas que cela se passe ainsi. Comment l’a-t-il su c’était à moi de lui dire. »

Severus : « C’est moi qui lui ai dit dans une lettre hier soir.

Harry : « Vous n’aviez pas le droit. »

Severus : « J’avais peur que vous lui disiez que trop tard. Maintenant vous devriez partir. »

Severus partit rejoindre Draco et sa mère laissant Harry désemparé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
stagh
Bavard


Nombre de messages : 19
Date d'inscription : 18/06/2008

MessageSujet: Re: slash Draco/Harry Ron /SEverus chapitre7   Jeu 19 Juin - 23:09

c'est vrai que ce chapitre et vraiment triste Crying or Very sad mais je comprend un peu drago harry et... severus il a réagis face a harry en pensant a ron enfin c'est ce que je pense si je me suis trompé faut me corriger en m'expliquant

que vive ma débilité cheers
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
slash Draco/Harry Ron /SEverus chapitre7
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» la tragique histoire de severus rogue et harry potter
» Harry Potter ~ Four Seasons - Magicwork Orange
» Selon vous, Severus est-il vierge ? [SPOIL HP 7]
» Mes gouts
» STAR ACE - HARRY POTTER - SEVERUS SNAPE

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fanfictions Yaoi! :: Harry Potter-
Sauter vers: